Espace médias

Communiqués et positions du réseau

28 janvier 2019 - Communiqué de presse

2 mois pour relancer le Service public de la performance énergétique de l’habitat

Créé initialement par la loi Brottes en 2013, et précisé par la loi de transition énergétique en 2015, le Service Public de la Performance Énergétique de l’Habitat (SPPEH) coordonné par les régions et mis en œuvre par les intercommunalités,vise à accompagner l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements des Français en vue de réduire leur facture d’énergie et l’impact environnemental. Le financement de ce service public de l’énergie est notamment assuré jusqu’ici par l’ADEME. Quatre ans après la création des 300 premières plateformes territoriales de la rénovation énergétique,en pleine crise nationale sur la hausse des taxes et de la facture énergétique des Français, et contre toute attente, il est remis en cause par le gouvernement. Cette décision est d’autant plus incompréhensible que la PPE fait de la rénovation des logements une priorité et confirme l’objectif de 500 000 rénovations énergétiques par an. De plus, elle menacerait des centaines d’emplois, mais surtout un outil en développement pour aider les Français à réduire leur facture d’énergie dans leur logement...


08 janvier 2019 - Communiqué de presse

Déchets dangereux des ménages: les collectivités réagissent vigoureusement à la prise d’otage des citoyens par les metteurs sur le marché

Après deux ans de bras de fer avec l’État, les metteurs sur le marché de produits dangereux à destination des ménages (peintures, solvants, produits de jardinerie...) s’obstinent à refuser les nouvelles règles sur la gestion de leurs déchets.Ils menacent aujourd’hui d’abandonner délibérément leurs obligations en arrêtant les enlèvements en déchèterie des déchets issus de leurs produits par EcoDDS, l’éco-organisme de la filière. Ils placent ainsi les collectivités devant l’urgence de trouver une solution en quelques jours pour assurer la continuité du service et laissent leurs déchets à la charge du contribuable.


20 décembre 2018 - Communiqué de presse

PLF 2019: après avoir été témoins d’un nouveau simulacre, les collectivités en colère demandent un vrai débat démocratique au Parlement

Après des mois de concertation avec les pouvoirs publics, après une action collective de la plupart des associations de collectivités et des élus locaux pour soutenir des mesures fiscales justes, efficaces et en faveur de la transition énergétique (contribution climat énergie) et de l’économie circulaire (taxe sur l’élimination des déchets) au plus près des territoires et des populations, l’Assemblée Nationale a balayé mardi soir en quelques secondes tous les amendements votés par le Sénat sur la fiscalité écologique,dans l’indifférence générale.


17 décembre 2018 - Communiqué de presse

Dernière chance pour une fiscalité écologique juste, efficace, sincère pour les territoires et pour les Français

Les évènements de ces dernières semaines ont démontré les limites d’une fiscalité écologique fondée essentiellement sur le signal prix, à deux vitesses et sans mesures d’accompagnement suffisantes. Les territoires vont maintenant avoir un rôle essentiel à jouer pour remobiliser les Français en faveur de la transition écologique, notamment dans la concertation annoncée pour 2019. Ce sont en effet ces derniers qui pourront relayer au niveau local les ambitions environnementales nationales avec des projets concrets qui se traduiront dans le quotidien des Français. Le projet de loi de finances débattu en nouvelle lecture à l’Assemblée nationale à partir d’aujourd’hui est la dernière occasion de rendre la fiscalité écologique moins injuste et plus incitative à la transition énergétique et à l’économie circulaire des territoires au plus près des Français. Les députés auront en effet le pouvoir de voter un fléchage d’une partie de la Contribution Climat Energie aux territoires en transition énergétique et de ne pas augmenter injustement la TGAP payée par les contribuables locaux sur la part des déchets non recyclables,mais plutôt de créer un malus pour les entreprises qui les mettent sur le marché! Des mesures votées par le Sénat en première lecture...


28 novembre 2018 - Communiqué de presse

Programmation Pluriannuelle de l’Énergie : des objectifs intacts, mais des moyens toujours pas à la hauteur des ambitions...et des recettes de la fiscalité carbone !

AMORCE, l’association nationale des collectivités et des professionnels pour la transition écologique et énergétique, salue la volonté du Président de la République de maintenir le cap des objectifs ambitieux de la France en matière de maîtrise de l’énergie et de rénovation énergétique, mais aussi sur la trajectoire de la fiscalité carbone. Toutefois elle regrette que l’État ne se soit pas engagé à flécher massivement la hausse de la fiscalité carbone(évaluée par AMORCE à 10 milliards d’euros entre 2014 et 2019) à un meilleur accompagnement des Français et de leurs territoires en faveur de la transition écologique.


16 novembre 2018 - Communiqué de presse

Les réseaux de chaleur et de froid confirment leur contribution à la transition énergétique malgré une baisse alarmante des nouveaux projets

L’édition 2018 de l’enquête sur les réseaux de chaleur et de froid, réalisée par le SNCU, membre de la FEDENE, pour le compte du SDES et en partenariat avec AMORCE, démontre cette année encore le caractère exemplaire de ce mode de chauffage de plus en plus décarboné.


Télécharger la Présentation d'Amorce

Contact Médias 

Valentin BLANC

vblanc@amorce.asso.fr

04.81.91.84.66

AMORCE dans les médias

Les Echos - La longue bataille des territoires contre le fléau des décharges sauvages - 13 mai 2024

Casse-tête sanitaire et financier pour les maires, menace pour l'environnement, les dépôts illégaux empoisonnent la vie d'une grande partie des collectivités. De nouveaux outils sont apparus et les moyens de lutter progressent, mais encore lentement.

Lire

Actu Environnement - Emballages : comment l'État veut inciter les collectivités et Citeo à améliorer leurs performances - 10 mai 2024

Les pouvoirs publics ont présenté les premières pistes de bonus et de malus pour inciter collectivités et éco-organismes à améliorer les performances de tri. Les conséquences financières pourraient être très lourdes.

Lire

AEF Info - Financement, réseaux de chaleur, baisse des prélèvements en eau… Les propositions d’Amorce pour les élections - 10 mai 2024

Un mois avant les élections européennes de juin 2024, Amorce a soumis une série de propositions aux candidats en vue d’une accélération de la transition énergétique, d’une préservation et une gestion durable de l’eau ainsi que d’une véritable économie circulaire en Europe. L’association suggère notamment d’établir des plans pluriannuels de financement dédiés à l’énergie et à l’économie circulaire, de donner la priorité aux réseaux de chaleur, de définir une trajectoire européenne de réduction des prélèvements en eau ou encore de fixer des objectifs contraignants de réduction des déchets.

Lire

Enviscope - Agriculture : l’Etat doit faciliter l’utilisation des fertilisants produits par les collectivités - 08 mai 2024

Le rapport « Évaluation de la souveraineté agricole et alimentaire de la France » publié en mars dernier par le gouvernement souligne que « le maintien de la fertilité des sols est un enjeu majeur ». Mais selon plusieurs organisations spécialisées, le gouvernement maintient un projet de texte « socle commun des matières fertilisantes pour les supports de culture » qui menace le retour au sol des matières organiques collectées par les collectivités. » Cet enjeu est-il si majeur pour les autorités ? » interrogent les organisations cosignataires : AMORCE, AFAÏA, FEDENE, Fnade, FNCC, Méthéor, RISPO, SNEFiD et Syprea.

Lire

Environnement Magazine - Ecophyto 2030 : les principales mesures - 07 mai 2024

La nouvelle version du plan Ecophyto a été publiée le 6 mai. L’objectif de réduction de l’usage des pesticides est maintenu à 50 % d’ici 2030, mais il s’accompagne d’un nouvel indicateur de suivi qui ne fait pas consensus. Le nouveau texte promet également une meilleure surveillance de l’eau potable.

Lire

Recyclage Récupération - Élections européennes 2024 : Amorce dévoile ses propositions - 07 mai 2024

À quelques semaines du scrutin pour les élections européennes, Amorce a transmis fin avril ses propositions à destination des candidats au Parlement européen. Élaborées collectivement en s'appuyant sur différents retours d'expériences du réseau national de l'association, ces 34 propositions sont structurées autour de 3 priorités d'action pour impacter positivement la transition écologique et énergétique des territoires européens.

Lire

Actu Environnement - Recyclage des emballages en plastique : la mesure de la performance des collectivités est lancée - 07 mai 2024

Les pouvoirs publics veulent mesurer précisément les quantités d'emballages non triés et la performance de collecte des collectivités. Le protocole de caractérisation est fixé. Les mesures débuteront mi-mai.

Lire

Localtis - Matières fertilisantes : un projet de décret "socle commun" qui inquiète les collectivités - 06 mai 2024

Véritable arlésienne, le décret "socle commun" fixant les critères de qualité agronomique et d'innocuité des matières fertilisantes et des supports de culture reste toujours dans les limbes. Les projets de texte mis en consultation à la fin de l’an dernier inquiètent toutefois les collectivités, puisqu’ils menaceraient le retour au sol des matières organiques qu’elles collectent. Une aberration, s’insurgent plusieurs associations, au moment même où l’on demande aux Français de trier leurs biodéchets et où l’on entend diminuer les importations d’engrais.

Lire

Localtis - La stratégie Écophyto 2030 enfin publiée - 06 mai 2024

Maintes fois reporté, le nouveau plan Écophyto – une "stratégie", désormais – vient enfin d’être publié. Il entérine le changement d’indicateur, réclamé par le monde agricole, pour juger des progrès réalisés en matière de réduction de la consommation des produits phytopharmaceutiques. Un "changement de thermomètre" vertement décrié par les associations environnementales. Entre autres dispositions, le plan précise également les changements à venir pour protéger les captages d’eau "prioritaires et sensibles".

Lire