Publication
Eau et assainissement

Favoriser le recours aux eaux non conventionnelles pour mieux économiser la ressource (EAT04)

Publiée le 01 juin 2019

Nous contacter

La France connait déjà des tensions significatives vis-à-vis de ses ressources en eau, qui ne permettent pas toujours de satisfaire toutes les demandes à hauteur des besoins exprimés tout au long de l’année.


Économiser la ressource en eau nécessite des actions sur plusieurs axes: Encourager la sobriété en régulant voire limitant les prélèvements, améliorer l’efficience des usages de l’eau, encourager l’utilisation ou la réutilisation d’eaux non conventionnelles, car cette démarche s’apparente à des économies dès lors qu’elle permet de réduire la pression quantitative sur d’autres ressources.
Si le monde de l’eau semble s’orienter vers un consensus sur la nécessité d’économiser la ressource, il est encore aujourd’hui très difficile pour les porteurs de projet de faire aboutir des projets faisant appel à des eaux non conventionnelles. La présente note dresse un portrait des usages potentiels de ces eaux non conventionnelles et du cadre juridique français, pour donner les clés aux porteurs de projet pour faire aboutir leur démarche.

Version mise à jour en Avril 2020

1. Eaux non conventionnelles : un même nom pour trois ressources très différentes (P.1)

1.1. Les eaux de pluie

1.2. Les eaux usées traitées

1.3. Les eaux grises

 

2. Comment mener à bien un projet d'utilisation d'eaux non conventionnelles (P.2)

2.1. Réflexion stratégie en amont sur le potentiel du territoire

2.2. Étude de faisabilité du projet

2.3. Volet d'autorisation réglementaire du projet

2.4. Exploitation et phase de suivi

Muriel FLORIAT

Responsable du Pôle Eau

mfloriat@amorce.asso.fr

Sur le même sujet