Qui sommes-nous ?

Présentation

bandeau pictos AMORCE 2018.png

Rassemblant plus de 900 adhérents, AMORCE constitue le premier réseau français d’information, de partage d’expériences et d’accompagnement des collectivités (communes, intercommunalités, conseils départementaux, conseils régionaux) et autres acteurs locaux (entreprises, associations, fédérations professionnelles) en matière de transition énergétique (maîtrise de l’énergie, lutte contre la précarité énergétique, production et distribution d’énergies, planification),  de gestion territoriale des déchets (planification, prévention, collecte, valorisation, traitement des déchets) et de gestion du cycle de l’eau.

Force de proposition indépendante et interlocutrice privilégiée des pouvoirs publics (ministères, agences d’État) et du Parlement, AMORCE est aujourd’hui la principale représentante des territoires engagés dans la transition énergétique, dans l’économie circulaire et dans la gestion durable de l’eau.

Partenaire privilégiée des autres associations représentatives des collectivités, des fédérations professionnelles et des organisations non gouvernementales, elle a joué un rôle majeur dans la défense des intérêts des acteurs locaux lors de l’élaboration de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte ou précédemment des lois relatives au Grenelle de l’environnement.

Créée en 1987, elle est largement reconnue au niveau national pour sa représentativité, son indépendance et son expertise, qui lui valent d’obtenir régulièrement des avancées majeures :

  • TVA réduite sur les déchets et sur les réseaux de chaleur, création du fonds chaleur,
  • éligibilité des collectivités aux certificats d’économie d’énergie,
  • création des nouvelles filières de responsabilité élargie des producteurs,
  • signalétique de tri sur les produits de grandes consommations,
  • généralisation des plans climat-énergie,
  • obligation de rénovation de logements énergivores et réduction de la précarité énergétique,
  • renforcement de la coordination des réseaux de distribution d’énergie,
  • etc.

Dans ses 3 domaines d’action (déchets - énergie - eau), AMORCE intervient sur les composantes des choix que doivent faire les collectivités territoriales  :  

  • La technique
  • L’impact sur l’environnement
  • La réglementation
  • L’économie (coûts, financements, fiscalité)
  • Les modes de gestion, les marchés
  • L’organisation entre les structures et les différents niveaux de collectivités
  • Les politiques au niveau européen, national, territorial
  • L’information, la concertation, le débat public

 

POURQUOI ADHÉRER À AMORCE ?

Cliquez ICI