Espace presse

Les réseaux de chaleur et de froid confirment leur contribution à la transition énergétique malgré une baisse alarmante des nouveaux projets

16 novembre 2018

L’édition 2018 de l’enquête sur les réseaux de chaleur et de froid, réalisée par le SNCU, membre de la FEDENE, pour le compte du SDES2 et en partenariat avec AMORCE, démontre cette année encore le caractère exemplaire de ce mode de chauffage de plus en plus décarboné.

Cependant, malgré cette tendance positive, la profession alerte les pouvoirs publics sur le ralentissement des projets et préconise un renforcement des mécanismes de soutien.

L’augmentation à 300 millions d’euros du Fonds chaleur prévue par le ministre de la Transition écologique est une première avancée qu’il est urgent de confirmer et qui doit être complétée par un doublement du Fonds chaleur comme annoncé par le président de la République pendant la campagne présidentielle.

Les réseaux de chaleur et de froid confirment leur contribution à la transition énergétique malgré une baisse alarmante des nouveaux projets (714,3 Kio)