Articles newsletter

Les collectivités refusent d’assurer la reprise des déchets du BTP à la place des distributeurs !

5 janvier 2017

Depuis le 1er janvier 2017, tout distributeur de matériaux, de produits ou d’équipements de construction à destination des professionels est tenu d’organiser la reprise des déchets du BTP issus de ces matériaux sur le lieu de vente ou à proximité de celui-ci. Toutefois, les collectivités constatent que le dispositif n’est aujourd’hui absolument pas opérationnel et plusieurs d’entre elles ont été sollicitées par des distributeurs… pour accueillir les déchets des professionnels du BTP en déchèterie publique. AMORCE est donc mobilisée pour que les distributeurs respectent leur obligation et pour accompagner les collectivités qui souhaitent contribuer, dans les limites de leurs prérogatives de service public, à la collecte de ces déchets des professionnels du BTP en attendant la mise en place d’une offre privée satisfaisante.

Depuis le 1er janvier 2017, tout distributeur de matériaux, de produits ou d’équipements de construction à destination des professionels est tenu d’organiser la reprise des déchets du BTP issus de ces matériaux sur le lieu de vente ou à proximité de celui-ci. Toutefois, les collectivités constatent que le dispositif n’est aujourd’hui absolument pas opérationnel et plusieurs d’entre elles ont été sollicitées par des distributeurs… pour accueillir les déchets des professionnels du BTP en déchèterie publique. AMORCE est donc mobilisée pour que les distributeurs respectent leur obligation et pour accompagner les collectivités qui souhaitent contribuer …

La suite de l'article est réservée à nos adhérents. Connectez-vous pour lire la suite…