Articles newsletter

CEE : la ministre de l’Environnement annonce un objectif cohérent pour la période 2018-2020

10 novembre 2016

Le prix des Certificats d’Economies d’Energies classiques a atteint un niveau historiquement bas, ce qui amène certaines collectivités à remettre en question leur implication dans le dispositif  des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). Dans ce contexte, l’annonce de Ségolène Royal du 3 novembre pourrait permettre de relancer le dispositif, grâce à un objectif cohérent et suffisamment ambitieux…

Le prix des Certificats d’Économies d’Énergies classiques a atteint un niveau historiquement bas, ce qui amène certaines collectivités à remettre en question leur implication dans le dispositif  des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). Dans ce contexte, l’annonce de Ségolène Royal du 3 novembre pourrait permettre de relancer le dispositif, grâce à un objectif cohérent et suffisamment ambitieux.

Le cours du CEE ayant chuté en dessous de  1, 5€/MWhcumac (contre 4€ il y a 3 ans), il couvre les coûts inhérents à leur montage et leur dépôt sans apporter d’incitation significative aux économies d’énergie …

La suite de l'article est réservée à nos adhérents. Connectez-vous pour lire la suite…