Articles newsletter

AMORCE lance une enquête nationale sur les unités de tri-compostage et tri-stabilisation des OMr

22 mai 2019

Afin d’atteindre les objectifs de réduction du stockage de la loi de transition énergétique, les acteurs en charge du traitement des déchets sont invités à développer les alternatives au stockage. Or, le tri-mécano-biologique destiné à la valorisation organique des ordures ménagères résiduelles (OMRs) apparaît comme une alternative à l’enfouissement.

Afin d’atteindre les objectifs de réduction du stockage de la loi de transition énergétique, les acteurs en charge du traitement des déchets sont invités à développer les alternatives au stockage. Or, le tri-mécano-biologique destiné à la valorisation organique des ordures ménagères résiduelles apparaît comme une solution pour accroitre les performances de recyclage des matériaux récupérables, valoriser la matière organique des OMr et réduire significativement les quantités de déchets enfouis. Toutefois, ce mode de traitement des OMr se heurte à des enjeux pluriels, à savoir réglementaires, techniques et économiques.

C’est pourquoi AMORCE réalise une étude retraçant les enjeux technico-économiques …

La suite de l'article est réservée à nos adhérents. Connectez-vous pour lire la suite…