Articles newsletter

AMORCE défend ses adhérents dans une consultation publique sur le stockage souterrain de gaz naturel

22 février 2018

Les dépenses de gaz naturel des collectivités atteignent environ 10 euros par habitant et par an, principalement pour chauffer les bâtiments publics. L’accès au stockage souterrain de gaz naturel est un élément indispensable à l’approvisionnement et l’équilibrage du réseau de gaz en France. Sur la facture de gaz, il représente environ 2 à 6% du montant total pour une collectivité. Les règles dans ce domaine ont été significativement modifiées par la loi hydrocarbures adoptée fin 2017, mais ces modifications n’ont pas toujours pu être anticipées dans les marchés de fournitures en cours. AMORCE participe donc à une consultation lancée par la CRE pour éviter des répercussions négatives pour les collectivités…

Les dépenses de gaz naturel des collectivités atteignent environ 10 euros par habitant et par an, principalement pour chauffer les bâtiments publics. L’accès au stockage souterrain de gaz naturel est un élément indispensable à l’approvisionnement et l’équilibrage du réseau de gaz en France. Sur la facture de gaz, il représente environ 2 à 6% du montant total pour une collectivité. Les règles dans ce domaine ont été significativement modifiées par la loi hydrocarbures adoptée fin 2017, mais ces modifications n’ont pas toujours pu être anticipées dans les marchés de fournitures en cours. AMORCE participe donc à …

La suite de l'article est réservée à nos adhérents. Connectez-vous pour lire la suite…