Articles newsletter

100% des sites du réseau de distribution de Saint-Gobain conformes à l'obligation de reprise des matériaux du bâtiments : coups de pub médiatique ou réalité ?

22 février 2018

Depuis fin 2017, le groupe Saint-Gobain, qui représente 1900 points de vente en France (Point P, la Plateforme du bâtiment, Brossette, CDO, Asturienne, SFIC, etc), a affirmé à plusieurs reprises que 100 % de ses sites sont conformes à l’obligation de reprise des matériaux du bâtiment entrée en vigueur au 1er janvier 2017, annonce réitérée aux rencontres AMORCE-Éco-organismes de janvier dernier. Pourtant, la mise en œuvre effective sur le terrain de l’obligation de reprise des matériaux de construction par les distributeurs est beaucoup plus nuancée, selon les constatations de certaines collectivités…

Depuis fin 2017, le groupe Saint-Gobain, qui représente 1900 points de vente en France (Point P, la Plateforme du bâtiment, Brossette, CDO, Asturienne, SFIC, etc), a affirmé à plusieurs reprises que 100 % de ses sites sont conformes à l’obligation de reprise des matériaux du bâtiment entrée en vigueur au 1er janvier 2017, annonce réitérée aux rencontres AMORCE-Éco-organismes de janvier dernier. Pourtant, la mise en œuvre effective sur le terrain de l’obligation de reprise des matériaux de construction par les distributeurs est beaucoup plus nuancée, selon les constatations de certaines collectivités.

Lors des Rencontres AMORCE Éco-organisme, AMORCE a demandé …

La suite de l'article est réservée à nos adhérents. Connectez-vous pour lire la suite…