Réunions

Prévention des déchets

La prévention des déchets est un défi actuel majeur pour les collectivités, notamment pour atteindre l’objectif fixé par la loi de Transition Énergétique de réduction de 10% des déchets ménagers et assimilés (DMA) produits entre 2010 et 2020. Le Programme National de Prévention des Déchets 2014 - 2020 cible 13 axes de prévention pour permettre la réduction de la quantité et de la nocivité des déchets produits par les ménages. Ce plan est décliné localement à travers la mise en œuvre, par les collectivités, d’un programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (obligatoire depuis 2012) couvrant un panel d’actions visant à réduire la quantité et la nocivité des déchets produits : gaspillage alimentaire, compostage de proximité, réemploi, éco-conception, consigne, achats durables, etc.” à la place de “Ce plan est décliné localement par la mise en place, par les collectivités, d’actions diverses et variées couvrant un panel d’acteurs plus ou moins large : gaspillage alimentaire, compostage de proximité, réemploi, foyers témoins, éco-exemplarité des collectivités, éco-conception, …

Ce groupe d’échanges a pour objectif de mettre en avant les bonnes pratiques et de partager les retours d’expériences en matière de prévention des déchets afin d’évaluer l’efficacité des mesures mises en place, de mesurer leur impact et leur reproductivité sur d’autres territoires. La gestion de proximité des biodéchets est abordée dans le cadre du groupe d'échanges tri à la source des biodéchets.

Réunion Gaspillage alimentaire :

La lutte contre le gaspillage alimentaire est un sujet d’actualité majeur en matière de prévention des déchets, de part son aspect social, économique et environnemental. La loi de transition énergétique d’août 2015 ainsi que la loi “gaspillage alimentaire” de février 2016 ont fixé un certain nombre de mesures afin de réduire le gaspillage alimentaire sur le territoire national : obligation de proposer une convention de don alimentaire par les commerces de détail de plus de 400 m2 aux associations caritatives, hiérarchisation des actions de lutte contre le gaspillage, obligation de mise en place d’une démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire dans les restaurants collectifs des établissements publics, etc. Face à ces nouveaux enjeux, un groupe d’échanges sur la thématique du gaspillage alimentaire a été mis en place en partenariat avec l’ADEME. Les objectifs de ce nouveau groupe d’échanges sont le partage d’informations et d’expériences sur les actions mises en places par les différents acteurs pour réduire le gaspillage alimentaire.

En partenariat avec l’ADEME

Contact : Jessica TILBIAN


  


Plans de Prévention et de gestion des déchets

En avril 2012