Actualités

Un barème de soutien en approche

10 juillet 2012
A l’inverse des deux autres filières, le calendrier de la REP Ameublement devrait être respecté. Nous avons rencontré à plusieurs reprises les représentants d’Eco-mobilier pour discuter, dans un premier temps, des coûts de la filière Ameublement. Dans un deuxième temps, très proche désormais, l’objectif sera de caler le niveau de soutien par rapport à ces coûts. En particulier, la mixité des scénarii proposés par AMORCE constituera probablement le point le plus délicat. En effet, Eco-mobilier nous a clairement fait comprendre sa volonté de mettre en place une filière opérationnelle (sur le modèle DEEE). De notre côté, face aux nombreux retours des collectivités, nous avons adopté une position neutre vis-à-vis des deux possibilités offertes. Cette neutralité se transforme aujourd’hui en une défense farouche de la filière financière qui pourrait être lourdement « rabotée » afin de ne laisser qu’un choix hypothétique aux collectivités. En effet, entre une filière soutenue à 100 % (théoriquement) et une autre soutenue à 20 ou 30 %, la liberté de choix a un prix clairement affiché. Ainsi, nous travaillons actuellement à fiabiliser les coûts de l’enlèvement et du traitement des bennes contenant des meubles (Bois et Tout-Venant principalement). Plusieurs collectivités nous ont alimenté en données et nous les en remercions grandement. AMORCE a réalisé une note de cadrage sur les coûts de cette filière. Nous la tenons à votre disposition pour que vous puissiez vous aussi participer aux travaux. En téléchargement : note de cadrage sur les coûts de la filière Ameublement (sur demande uniquement)